Le tofu et le soja sont-ils bons pour la santé ? Une fable américaine. La vérité à propos du soja … selon Monsanto et DuPont

Le tofu et le soja Monsanto DupontMonsanto est le plus grand fournisseur de graines de soja au monde et DuPont le plus grand producteur de protéine de soja. Les études portant sur la valeur nutritionnelle et sanitaire du soja et du tofu sont également en grande partie financées, soumises au lobbying et encouragées par ces deux multinationales américaines. La plupart des informations relatives au soja sont donc enjolivées ; les bienfaits du soja nous sont répétés à l’envi mais le soja est-il vraiment à ce point profitable ?

Voici un petit compte rendu relatif à ces deux firmes controversées :

Internet, Vandana Shiva et l’ouvrage « Le Monde selon Monsanto » de Marie-Dominique Robin nous révèlent tout ce que vous préféreriez ne pas savoir concernant Monsanto. Monsantoest synonyme de pollution environnementale, d’herbicides, de PCB toxiques, de DDT, de dioxines, de corruption et de manipulation des denrées alimentaires (hormones de croissance, OGM (organisme génétiquement modifié) ou GMO (genetically modified organism). Monsanto constitue une menace pour l’équilibre écologique de la Terre : 70 % de tout le soja est du soja génétiquement modifié de Monsanto ! Notre conclusion : Monsanto est une entreprise de produits chimiques qui ferait mieux de ne pas exister, que ce soit pour l’homme, les animaux ou l’environnement.

-werbung-

DuPont, le géant de l’industrie chimique, a été condamné en 2007 à une amende de 4 millions de dollars et forcé d’investir 66 millions de dollars en vue de réduire la pollution atmosphérique de quatre de ses usines. DuPont fait partie des plus grands pollueurs au monde. DuPont est également le producteur du téflon, connu pour sa toxicité. En 2011, l’entreprise a été juridiquement contrainte d’investir 8,3 millions de dollars dans des filtres à eau pour avoir pollué l’eau de distribution à l’APFO (un ingrédient utilisé pour la fabrication du téflon) des années durant. Fin de cette même année, DuPont a été condamné à une amende de 0,5 million de dollars pour avoir déversé ses eaux usées non traitées dans le Delaware (pleines de chlorure d’azote, de tétrachlorure de titane, de chlorure de fer, de titane et de substances chimiques). Pour DuPont, la chimie n’est pas une science mais un business. DuPont était également le plus grand producteur de CFC, principaux responsables du trou dans la couche d’ozone. DuPont Pioneer vend des graines hybrides et des OGM (organismes génétiquement modifiés). En 2010, DuPont se trouvait à la quatrième place du top 20 des principales entreprises déversant des substances chimiques toxiques selon le site www.Motherjones.com : 2 millions de kilos de toxines ont été déversés dans la nature par DuPont. DuPont est également propriétaire de Solae, qui vend des protéines de soja aux industries de la boulangerie, des boissons et de la viande, à des fabricants de barres énergétiques, et de produits pour végétariens et bodybuilders.

Monsanto et DuPont collaborent également

Ensemble, elles ont vendu l’insecticide toxique DDT et ont vanté au monde entier les avantages qu’il présente. Le DDT fut finalement interdit en 2004 en tant qu’insecticide dans 170 pays.

Monsanto et DuPont furent également les principaux fournisseurs de l’« Agent Orange » lors de la guerre du Vietnam, un défoliant responsable de mutilations sur plusieurs générations.

-werbung-

Ces deux entreprises nous affirment encore toujours que l’alimentation génétiquement modifiée (OGM) est bénéfique. Elles s’opposent coûte que coûte à une mention obligatoire de présence d’OGM sur les étiquettes. En 2012, Monsanto et DuPont étaient notamment les principaux bailleurs de fonds d’une campagne de lutte contre une loi californienne visant à restreindre les OGM. Ils ont d’ailleurs gagné. Monsanto et DuPont dominent le commerce du soja. Nous tenons principalement ce que nous savons du soja de ceux-ci et non des Asiatiques. Que les choses soient claires !