Beaucoup de gens ne s’inquiètent pas de la qualité de leur eau du robinet, mais peut-être qu’ils devraient.

La « Vlaamse Milieumaatschappij » (VMM) et le « Rijksinstituut voor Volksgezondheid en Milieu » (RIVM) des Pays-Bas mettent en garde. Les stations de traitement de l’eau parviennent à retirer une grande proportion de substances indésirables du sol et des eaux de surface, mais pas de toutes. Tout le monde est bien d’accord là-dessus.

La potabilisation de l’eau est un processus fortement industrialisé. La coagulation, le filtrage au sable, la sédimentation, la percolation, l’injection d’ozone, l’adoucissement et le filtrage au charbon actif en font partie. Et oui, la présence d’une soixantaine de substances est vérifiée, mais il y a environ 60.000 substances qu’on préfère ne pas voir dans notre eau. Les stations de traitement multi-barrières utilisées aux Pays-Bas et en Belgique donnent certaines garanties de qualité, mais l’eau du robinet qu’elles délivrent n’est pas pure. En savoir plus.

l'eau courante du robinet
L’eau du robinet est-elle vraiment potable?

L’eau du robinet est-elle notre aliment le plus strictement contrôlé ?

NON, l’eau du robinet n’est pas l’élément de notre alimentation le plus strictement contrôlé. Elle n’est contrôlée que sur 67 points. C’est ce que font les distributeurs à la sortie de leurs installations et au robinet, après la purification et la désinfection de l’eau de distribution, mais ceci n’est certainement pas suffisant. Les eaux minérales en bouteilles sont quant à elles vérifiées pendant la production et après embouteillage et souvent sur plus de points que l’eau du robinet.

Qu’arrive-t-il à l’eau du robinet après des travaux ou des modifications à la tuyauterie ?

Après des travaux sur les conduites d’eau, selon les compagnies de distribution d’eau, il est indispensable de faire bouillir l’eau du robinet pendant 5 minutes avant de l’utiliser pour la consommation. Un robinet n’a plus été ouvert depuis longtemps ? Il est conseillé de laisser couler l’eau un certain temps pour éliminer toute trace de germes et/ou de métaux dans les tuyaux. Les conduites d’eau qui fuitent sont courantes autant dans la partie publique que dans les maisons. Tout cela a des conséquences sur la qualité de l’eau.

L’eau de pluie ne serait pas assez saine pour se laver ?

Qu’en est-il de l’eau du robinet traitée industriellement ? Un bon nombre de produits chimiques sont ajoutés à l’eau du robinet. Des produits chimiques tels que l’eau de Javel, le gaz de chlore, le sulfate d’aluminium, l’acide sulfurique, le natron, le méthanol…

Est-ce qu’il y a des fibres d’amiante (asbeste-ciment) dans l’eau du robinet ?

Oui, une partie importante du réseau de distribution d’eau potable se compose encore de tuyaux en fibre d’asbeste-ciment. Les sociétés de distribution d’eau affirment que l’amiante n’est nocif que par inhalation et non par ingestion. Il n’y a pas de norme à cet égard, ni au niveau mondial, ni au niveau européen. La probabilité que des fibres d’amiante soient présentes dans l’eau du robinet existe, mais cette probabilité est mince selon les distributeurs du fait qu’elles sont prises dans le ciment. Tant que l’eau du robinet n’est pas acide, le risque d’avoir des fibres d’amiante dans l’eau potable serait minime. Néanmoins, la présence de fibres d’amiante a été établie par une étude de qualité de la Vlaamse watermaatschappij.

Pourquoi ne peut-on pas boire l’eau chaude du robinet ?

L’eau réchauffée dans les chauffe-eau n’a plus les mêmes caractéristiques de qualité que l’eau froide. En raison du réchauffement, des processus chimiques se produisent, l’eau change de composition, contient moins d’oxygène, n’a plus le même goût et, selon les compagnies d’eau, peuvent contenir du nitrite nocif.

Qu’en est-il de la corrosion et de la formation de rouille dans les tuyaux ?

L’eau chaude accélère la corrosion et la formation de rouille dans les tuyaux. Même les sociétés de distribution sont conscientes du vieillissement des tuyaux et que la corrosion et la rouille apparaîtront progressivement. Du fait de la corrosion, l’eau chaude peut contenir plus de cuivre, de fer, de zinc ou/et de plomb. Ne cuis pas tes aliments ni ne fais du thé à partir de l’eau chaude, préconisent les distributeurs d’eau.

Les compagnies d’eau ne cessent de mettre leurs clients en garde.

L’eau stagnante, tirée de tuyaux qui ne sont pas utilisées pendant un certain temps, absorbe des substances déposées sur surface interne de ces tuyaux. Pensez au plomb, au fer et au cuivre. En outre, l’eau stagnante (mais aussi l’eau courante) forme un biofilm sur la paroi intérieure des tuyaux, un milieu où les bactéries prolifèrent rapidement. C’est pourquoi les distributeurs conseillent de laisser couler l’eau un certain temps le matin ou après une absence avant de l’utiliser. Avant de la boire ou pour la cuisson, laissez couler le robinet pendant un certain temps. Cela diminue le risque de contamination microbienne, avertissent les compagnies de distribution.

Autres tuyaux, autre saveur d’eau.

Autres tuyaux, autre saveur d’eau. C’est un produit dont la production est fortement industrialisée. Selon le distributeur et les tuyaux, l’eau du robinet aura un goût différent.

Après purification et la désinfection, les eaux de rivières ou de surface traversent des kilomètres de tuyaux et d’accouplements. Anciens, nouveaux, en asbeste-ciment, en plastique de PE ou PVC, en plomb, en cuivre ou encore en acier galvanisé, l’eau passe par toutes sortes de tuyaux. Tous ces tuyaux réagissent au passage de l’eau et y libèrent des substances. Aucun de ces tuyaux n’est bon pour ta santé. De plus, il y a aussi tous les accouplements qui relient ces tuyaux. Points de soudure, collages, etc.

homme ayant des problèmes de flore intestinale en raison du chlore dans l'eau du robinet
Le chlore dans l’eau du robinet est néfaste pour ta flore intestinale.

Le chlore dans l’eau du robinet est néfaste pour ta flore intestinale.

Les compagnies de distribution disent que l’ajout d’un peu de chlore à l’eau du robinet est essentiel comme méthode de désinfection. La plupart des bactéries ne peuvent survivre au chlore, cela vaut pour l’eau du robinet mais aussi dans tes intestins. En outre, le chlore a un effet qui persiste à long terme (également dans tes intestins).

De plus, le chlore de l’eau du robinet peut réagir avec d’autres substances, permettant ainsi la formation de produits dérivés très nocifs dans l’eau que tu bois. « Aucun risque pour la santé » disent les distributeurs parce que les quantités qu’ils ajoutent sont en dessous d’une certaine limite qui est de 0,25 mg de chlore par litre. Le chlore se goûte et se sent. Les compagnies de distribution proposent une solution à l’odeur. Mettre du jus de citron dans son eau du robinet. L’odeur est alors largement camouflée, mais son effet antibactérien demeure, même dans tes intestins.

L’agence de protection de l’environnement EPA est claire : le chlore dans le corps réagit avec notre graisse. Une substance visqueuse se dépose sur les parois de nos artères. Et le chlore décompose la vitamine E. Le chlore est non seulement néfaste pour la flore intestinale, mais est également cancérogène et on considère qu’il peut accélérer la calcification du système cardio-vasculaire (cœur et vaisseaux sanguins).

Est-ce qu’il y a des nitrates dans l’eau du robinet ?

Oui, et même parfois beaucoup. En Belgique, le maximum est à 50 mg de nitrate par litre dans l’eau du robinet. Au contact d’autres substances, le nitrate peut se transformer en nitrite qui est nocif. Les compagnies d’eau déconseillent aux nourrissons de boire l’eau du robinet parce que leur estomac et leurs intestins sont fragiles. Elles conseillent d’utiliser une eau pauvre en nitrates. Parfois, du méthanol est ajouté pour prévenir plus grave encore. Test Achat a révélé des concentrations un peu trop élevées de nitrates en Belgique. Plus de 25 mg/litre. (publié en 2013).

Est-ce qu’il y a du plomb dans l’eau du robinet ?

OUI et le plomb est particulièrement toxique. L’ingestion de plomb par consommation d’eau du robinet est (généralement) limitée, mais bien existante. Le plomb est toxique, même en très petites quantités. Le gouvernement belge a imposé une norme maximale de 10 microgrammes par litre pour le plomb.

La majorité du plomb dans l’eau du robinet vient de la corrosion ou de la migration des tuyaux, mais aussi des accouplements soudés ou autres composants contenant du plomb. Il reste encore pas mal de tuyaux en plomb dans le réseau de distribution public lui-même (ainsi que dans les maisons, les usines et les bureaux). Le plomb est facilement soluble dans l’eau. Il décompose le fer et le calcium dans notre corps. En outre, il affecte le système nerveux. À peine quelques microgrammes de plomb par litre sont néfastes pour le fœtus et le bébé. L’empoisonnement au plomb dans les écoles et les crèches représente un grand danger pour nos enfants.

champ de maïs avec de gros nuages noirs
Est-ce qu’il y a des pesticides dans l’eau du robinet ?

Est-ce qu’il y a des pesticides dans l’eau du robinet ?

Oui, c’est un fait certain. Les compagnies de distribution disent que leur teneur est bien en dessous des normes, mais ces normes ont été assouplies. En Belgique, l’eau du robinet vient principalement du canal Albert et des grands fleuves comme la Meuse, mais aussi de pompages souterrains. Dans les stations de traitement, les pesticides des eaux contaminées sont en grande partie éliminés par des filtres au charbon actif.

La ministre de l’Environnement Kelchtermans a assoupli la limite de la norme pour le désherbant atrazine X 10 dans l’eau du robinet. Sans l’augmentation de cette limite, les sociétés qui exploitent les stations de purification auraient du mal à la respecter.

Est-ce qu’il y a des traces de médicaments et de drogues dans l’eau du robinet ?

Oui, mais sous les limites des normes et donc, selon les compagnies de distribution, leur eau est parfaitement potable. Les compagnies de distribution d’eau admettent que leur eau contient des résidus de médicaments et de drogues, mais à des dosages conformes aux normes. « Il nous est arrivé de mesurer les résidus de médicaments dans l’eau du robinet des Pays-Bas », a déclaré un professeur de l’université technique de Delft. « En quantités infimes, mais un cocktail d’au moins 1.600 molécules différentes. »

Le rapport publié le 5 novembre 2018 sur l’eau potable est alarmant.

Ci-dessous un bref aperçu des faits les plus marquants :

  1. Les dépassements des limites fixées par les normes les plus importants l’ont été pour le plomb, le nickel, les entérocoques, le E. coli et les nitrites !!
  2. En 2018, l’usage de l’eau du robinet pour la consommation humaine a été déconseillé dans 12 bâtiments publics en raison de sa teneur élevée en plomb.
  3. Dans une des zones de distribution, des dépassements de 50 % des normes maximales ont été constatés pour l’arsenic, les bromures, les fluorures, les nitrates, les nitrites et les trihalogénométhanes.
  4. En 2017, la présence de pesticides dans l’eau du robinet n’a été vérifiée que pour 28 d’entre eux. Les valeurs standard maximales ont été dépassées de 50% pour l’atrazine, le bentazone, le metolachlore, le BAM et le VIS-01.
  5. En 2017 seulement, les organismes de contrôle ont reçu 9 rapports faisant état d’un danger potentiel pour la santé publique. Motif : des contaminations bactériologiques de l’eau du robinet.
  6. Selon le rapport 2018 sur la qualité de l’eau de distribution, on y trouve parfois de l’arsenic, du cadmium, des chlorites et du cuivre. On y trouve toujours des fluorures, presque toujours du plomb et des sulfates, souvent de l’aluminium et parfois des E-coli et des entérocoques.
  7. Ce rapport mentionne 13 types de pesticides qui ont été dosés.

Est-ce qu’il y a du cadmium dans l’eau du robinet ?

Il arrive parfois qu’il y ait du cadmium cancérogène dans notre eau du robinet. En dessous des valeurs maximales permises, mais si l’eau est restée stagnante pendant environ 8 heures dans des tuyaux galvanisés, la norme maximale permise est souvent atteinte. Faire du café le matin présente un risque d’ingestion de cadmium contenu dans l’eau du robinet. Notre corps stocke le cadmium dans le foie et les reins. Le cadmium peut causer des malformations du fœtus (tératogène). Le cadmium dégrade aussi le calcium.

Est-ce qu’il y a de l’arsenic dans l’eau du robinet ?

Oui, il y a de l’arsenic dans notre eau du robinet, mais en dessous du dosage maximal permis par la norme. L’arsenic est nocif pour les organes et favorise l’apparition de tumeurs et d’irritations de la peau et des muqueuses.

Est-ce qu’il y a de l’aluminium dans l’eau du robinet ?

Très peu selon les compagnies de distribution. Ils sont conscients de ce que l’aluminium est nocif pour le système nerveux et est associé à la maladie d’Alzheimer. Le sulfate d’aluminium, le chlorhydrate d’aluminium, le fluorure d’aluminium, l’aluminate de sodium et le chlorosulfate de polyaluminium sont des produits utilisés dans le processus de potabilisation.

Une femme enceinte peut-elle boire de l’eau du robinet ? Une maman peut-elle l’utiliser pour préparer les aliments de son bébé ?

Les compagnies de distribution sont prudentes et disent non. Pour les bébés de 12 mois et plus, ce serait OK, mais pas vraiment en dessous. La teneur limite en nitrates est dépassée dans certaines régions (25 mg/l). Il est fortement recommandé de n’utiliser que de l’eau froide et de la laisser couler pendant un certain temps avant de la boire ou de l’utiliser pour préparer les repas.

Est-ce que l’installation d’un filtre à eau dans la maison a un sens ?

Le Haut Conseil de la Santé déconseille aussi l’utilisation des filtres à eau de table.

Jan Pieter van de Hoek, professeur en eau potable à l’Université technique de Delft pose la question : « Que peut faire ce filtre chez vous à votre eau du robinet que l’usine de potabilisation multi-barriière de la compagnie des eaux n’a pu faire elle-même ? ».

Il n’installera pas de filtre domestique chez lui. Certains fournisseurs prétendent être en mesure de déterminer la qualité de l’eau par électrolyse, ce n’est pas correct. La seule chose sur laquelle l’électrolyse peut nous éclairer, c’est de connaître la teneur de l’eau en minéraux.

Un exemple de test par électrolyse bien connu est celui comparant la Spa Bleue avec l’eau du robinet. La Spa Reine reste claire tandis que l’eau du robinet devient brune. Que nous montre ce test ? La teneur en minéraux. Dans l’eau du robinet, il y a plus de minéraux que dans la Spa Reine qui est réputée pauvre en minéraux.

Est-ce qu’il y a des hormones dans l’eau du robinet ?

Oui, il y a des hormones dans notre eau du robinet, nous disent les distributeurs, mais dans des quantités inférieures à la norme maximale permise.

Les adoucisseurs d’eau sont-ils recommandés ?

Non, parce que la plupart des adoucisseurs fonctionnent par échange d’ions. Le calcium et le magnésium sont remplacés par du sodium.

Est-ce qu’il y a des fluorures dans l’eau du robinet ?

Oui, il y a des fluorures dans l’eau de distribution en Flandre et aux Pays-Bas. Ils ne sont pas ajoutés, mais présents en faibles concentrations.

Les fluorures viennent des déchets de production d’engrais et d’aluminium. On le trouve dans les eaux de surface et dans les rivières. Les fluorures s’emparent du calcium dans notre corps, 1 mg/l cause l’inflammation des gencives, à partir de 0,8 µg/l ils provoquent la fluorose osseuse du bassin et des vertèbres, ils détruisent la vitamine K, ils peuvent provoquer une hyperactivité du fœtus et des bébés s’ils y sont trop exposés.

Est-ce qu’il y a des microplastiques dans l’eau du robinet ?

Oui, en Europe, 70% de toutes les eaux de distribution contiennent des microplastiques. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé « les microplastiques sont partout, y compris dans notre eau potable ».

main d'enfant sous le robinet de son école qui a peut-être encore des tuyaux en plomb
Votre enfant peut-il boire de l’eau du robinet en toute sécurité à l’école?

Peut-on se fier à l’eau du robinet dans les écoles ?

Beaucoup de bâtiments scolaires sont anciens. Certains ont encore des tuyauteries en plomb, mais ce n’est pas le seul problème. Dans les écoles, de nombreux points de prise et robinets ne conviennent pas à l’eau potable. N’utilisez que de l’eau froide. Ne buvez jamais d’eau chaude et ne l’utilisez pas pour préparer vos repas. Seuls les robinets débitant régulièrement des quantités d’eau suffisantes délivrent une eau de qualité acceptable. Mais que fait-on après un week-end, le matin ou après les vacances scolaires ? Il faut laisser couler l’eau avant que les enfants la boivent. Et ne les laisse jamais porter la bouche directement au robinet. Ce serait jouer à la roulette avec la santé de son enfant.

Sources: VMM: Vlaamse Milieumaatschappij prépare un rapport chaque année. La plupart des résultats proviennent de leur propre site. Prof. Dr J. Poppe, Le déclin de notre eau potable. (Orthophyto nr 64) RIVM (Institut National de la Santé Publique et de l’Environnement)