1. Tout d’abord, vous devez savoir que seules les huiles vierges extra sont bonnes pour la santé.

Toutes les huiles raffinées sont plus ou moins malsaines, et jamais saines. Le raffinage des huiles crée des sous-produits (par exemple, des hydrocarbures aromatiques polycycliques, HAP), modifie les structures naturelles (par exemple, en transformant les acides gras cis en acides gras trans) et élimine les substances saines essentielles (par exemple, la vitamine D, la lécithine, la chlorophylle, l’oléocanthal) dans une mesure plus ou moins grande.

Oliviers dans un champ d'oliviers avec beaucoup d'espace

Les oliviers qui ont une mer d’espace.

-publicité-

2. Le pressage à froid de l’huile d’olive vierge extra ne libère pas de substances nocives.

Tout dépend de la méthode de pressage à froid et du respect qui lui est porté.

Olive verte avec une goutte d'eau suspendue dans un arbre

Une olive qui a le temps de mûrir.

3. Une législation européenne stricte régit l’huile d’olive et ses degrés de qualité.

« Vierge extra » est une dénomination protégée européenne qui est attribuée aux meilleures huiles d’olive de qualité. Elle indique, par exemple, que la chaleur ne peut pas être utilisée au cours le processus. La température pendant le pressage ne doit pas dépasser 28 °C ; les olives doivent être pressées mécaniquement et les acides gras libres (acides gras nocifs) ne doivent pas dépasser 0,8 %. À titre de comparaison, l’huile d’olive ordinaire présente un taux d’acides gras libres de 2 %.

-publicité-

Olijven vallen zelf van de boom als ze goed zijn en worden opgevangen door netten

Lorsque les olives sont mûries, elles sont collectées.

4. L’huile d’olive vierge extra est parfaite pour cuire les aliments.

La plupart des huiles d’olive peuvent être chauffées de 140 à 160 °C. Mais Verde Salud Amanprana peut être chauffée à 180 °C. À des températures plus élevées, les huiles vierges extra comme les huiles raffinées produisent des substances toxiques. C’est pourquoi nous vous conseillons de ne jamais dépasser une température de 170 °C, tant pour l’huile que pour les aliments cuits de cette manière.

L’huile d’olive ordinaire et l’huile d’olive vierge extra ne conviennent pas à un usage nécessitant plusieurs cuissons en raison de leur profil en acides gras : elles contiennent trop peu de graisses saturées, beaucoup d’omégas 9 et peu d’omégas 6, ces deux acides gras étant moins stables lorsqu’ils sont chauffés.

Olives noires dans un plateau en bois avec une cuillère en bois

Olives fraîches sur le marché.

5. L’huile d’olive ordinaire ? Elle n’est pas saine (dans une mesure plus ou moins grande).

Lorsque l’huile d’olive vierge extra est pressée, il reste de la pâte d’olive. Cette pâte d’olive est conservée ensuite pendant un certain temps, s’oxyde plus ou moins et est recueillie pour extraire l’huile restante : l’huile d’olive dite ordinaire ou douce. Cette opération s’effectue généralement avec des solvants chimiques dont on espère toujours qu’ils ne seront plus présents dans le produit final. Comme le résultat est plutôt mauvais, il faut raffiner cette huile. Les acides gras libres sont éliminés, mais les substances bénéfiques pour la santé aussi (voir le point 1).

6. Le réchauffement de l’huile d’olive vierge extra produit-il des substances nocives ?

L’huile d’olive vierge extra ne peut être filtrée que par des moyens mécaniques. Mais en fait, il faut savoir qu’une décantation a lieu. Une décantation ? L’huile d’olive est stockée dans des cuves. Au fil du temps, les particules d’olive encore présentes dans l’huile se déposent sur le fond de la cuve. Lorsque l’huile d’olive est mise en bouteille, elle est prélevée juste au-dessus du dépôt, de sorte qu’il n’y a presque pas de particules d’olive dans l’huile. Certaines huiles vierges extra ne sont pas filtrées. Cela n’est pas grave, mais cela les rend plus sensibles à la cuisson. Car si ces particules sont chauffées dans l’huile, elles brûlent très rapidement et peuvent créer un minimum de substances nocives. C’est un peu le cas de l’huile d’olive vierge extra non filtrée Hermanos Catalan d’Amanprana. Mais comme la décantation se produit aussi dans la bouteille, les quelques particules d’olive restent au fond après un certain temps.

Dans le cas de l’huile d’olive ordinaire ou douce (un nom trompeur pour l’huile d’olive raffinée), les particules sont en grande partie raffinées. Mais ce n’est certainement pas une raison de choisir de l’huile d’olive ordinaire pour la cuisson. Car les petits avantages gagnés sur les particules ne compensent pas les nombreux inconvénients de l’huile raffinée. Même si vous ne chauffez pas l’huile d’olive ordinaire, elle est déjà malsaine à un degré plus ou moins élevé. Mais elle n’est jamais saine.

Pour votre santé, choisissez de l’huile vierge extra pour la cuisine à froid comme pour la cuisson.

Ne vous laissez pas abuser en croyant que l’huile raffinée, comme l’huile d’olive ordinaire ou l’huile d’olive dite douce, est meilleure pour la santé.