Es désavantages généraux du soja génétiquement modifié (OGM)

1. Le soja est le principal responsable de la déforestation de la forêt amazonienne.
2. Le soja est un grand allergène et l’intolérance au soja augmente rapidement
3. Le soja est un « aliment Frankenstein » (OGM de Monsanto)
4. Le tofu est fabriqué à l’aide de sulfite de calcium et de chlorure de magnésium : rien de très sexy !

1. Le soja et la déforestation de la forêt amazonienne

Deforestation de la foret amazonienneLa culture du soja est en grande partie responsable de la déforestation de la forêt amazonienne, de l’extinction d’animaux et de plantes, et provoque des problèmes sociaux en Amérique du Sud. La population locale, composée essentiellement de petits agriculteurs, est chassée de ses terres. La forêt amazonienne mais également la précieuse savane boisée (le Cerrado) sont en train de disparaître. L’Argentine, le Brésil, la Bolivie et le Paraguay se laissent massivement prendre au soja OGM de Monsanto. On s’attend à ce que la demande augmente encore de moitié d’ici à 2030, dont au total 60 % destinés au fourrage, 30 % pour la consommation humaine et 10 % pour les biocarburants. Avec un pourcentage élevé de soja pour le fourrage, l’élevage demeure indirectement la principale cause de déforestation partout dans le monde.

-publicité-

Au Brésil, cinq millions d’agriculteurs luttent en ce moment contre les dérives de Monsanto. Une plainte de 7,5 milliards de dollars plane au-dessus de l’entreprise. Le premier combat fut remporté en 2012 par les agriculteurs brésiliens.

2. Allergie et intolérance au soja

0,5 % à 3 % de la population mondiale est allergique au soja. Le soja se trouve au sommet de la liste des allergènes et le pourcentage augmente chaque année. De plus en plus d’experts attribuent cette hausse aux monocultures et au soja génétiquement modifié (soja OGM). Différentes études mettent également l’augmentation des allergies et des intolérances au soja sur le compte de l’essor du soja OGM.

La majeure partie du soja dans le monde provient actuellement du soja OGM de Monsanto. Le soja OGM Round-up Ready est du soja génétiquement modifié, qui peut être pulvérisé de Round-up, de sorte que les mauvaises herbes disparaissent autour du soja mais pas le soja lui-même. Le soja OGM Round-up Ready représente 95 % de tout le soja des USA et est principalement produit en Argentine. L’Europe a introduit le soja OGM de Monsanto pour l’élevage en 1996. Le soja de Monsanto est toutefois néfaste pour l’homme, les animaux et l’environnement. Pour le soja Round-up Ready, on utilise des quantités inconsidérément élevées d’herbicides à base de glyphosate. Le glyphosate est entre autres responsable de déformations d’embryons de poulets et de grenouilles. Le Professeur A. Carrasco a démontré ces mêmes faits dans des études comparatives dans d’autres domaines où l’on pulvérisait du glyphosate. Cargill (Provamel et Alpro), Syngenta et Monsanto essayent de nous faire croire que le soja OGM peut être socialement responsable. De nombreuses organisations bio et associations de protection de la nature ne partagent pas cet avis. Nous non plus.

-publicité-

Les allergènes apparaissent généralement directement et il est possible de le vérifier par le biais d’un test de dosage d’IgE. Les intolérances apparaissent au fil du temps et on peut les dépister à l’aide de tests d’IgA, d’IgG et d’IgM. L’intolérance au soja est plus fréquente qu’une allergie au soja.

3. Le soja génétiquement modifié (OGM) est un aliment « Frankenstein »

La majeure partie de tout le soja produit dans le monde est du soja OGM. Le leader mondial Monsanto vend des graines de soja OGM qui ne peuvent se développer qu’une seule fois en soja. On appelle également celui-ci le soja Frankenstein. Ce soja OGM résiste au glyphosate, un herbicide toxique. Tout est pulvérisé avec cet herbicide toxique et seul le soja de Monsanto résiste. Le soja OGM est différent du soja naturel. Il ne peut pas se multiplier. Le soja OGM contient davantage de substances œstrogéniques (isoflavones) : mauvaise nouvelle pour les femmes qui souhaitent tomber enceintes. Et mauvaise nouvelle également pour les hommes : le soja OGM diminue davantage le taux de testostérone que le soja classique. Il contient également moins de protéines que le soja naturel.

4. Le tofu est fabriqué à l’aide de sulfite de calcium et de chlorure de magnésium

Pour faire coaguler le tofu en Chine, on utilise du gypse, mieux connu sous le nom de plâtre (plâtre parisien), qui contient principalement du sulphite de calcium. Les Japonais préfèrent le nigari, plus connu sous le nom de sel d’Epsom et principalement composé de chlorure de magnésium. Le tofu est ainsi enrichi en calcium ou en magnésium. La fève de soja originelle contient en soi peu de calcium ou de magnésium.