Les substituts de viande idéals? 5 raisons qui expliquent pourquoi le soja est mauvais pour la santé

Le soja est mauvais pour la santé: plein de pesticides et de substances chimiquesIl y a plusieurs années, le soja était encore considéré comme un produit de déchet. De nos jours, le soja représente une industrie énorme et se trouve dans beaucoup plus de produits que vous ne le pensez. Dans cet article, nous nous focalisons surtout sur les substituts de viande. Les burgers de soja semblent très sains parce qu’ils sont riches en protéines, ne contiennent pas de substances laitières et sont source de différents nutriments. Pourtant, il y a un revers à la médaille.

Le soja fermenté et non fermenté

Il existe un éventail de substituts de viande à base de soja. Ils ne contiennent pas seulement des fèves de soja, mais peuvent également contenir des extraits de soja. Les produits qui contiennent du soja sont faits à base de la fève de soja, une légumineuse provenant de l’Asie. Nous pouvons diviser le soja en deux catégories: le soja fermenté et le soja non fermenté.

-publicité-

Non fermenté: désigne le soja non fermenté avant le processus de traitement. La plupart des substituts de viande à base de soja contiennent du soja non fermenté, mais d’autres aliments contiennent aussi du soja : le tofu, le tahoe, le lait de soja, le yaourt de soja, la protéine de soja en poudre, les burgers de soja et la margarine de soja.

Fermenté: désigne le soja qui a été fermenté avant d’être traité. La fermentation est un processus qui change la saveur, la structure et la composition. Quelques exemples: le tempeh, le miso, le natto et le tamari.
L’effet du soja sur vos hormones

Saviez-vous que le soja a un impact sur vos hormones ? Le soja peut se comporter par exemple comme un aliment goitrogène. Les « goitrogènes » sont des substances naturellement présentes qui peuvent entraver le fonctionnement de la glande thyroïde. Lorsqu’elle éprouve des difficultés à créer des hormones thyroïdiennes, la thyroïde s’agrandit. De cette façon elle essaye de compenser la production d’hormones inadéquate. De plus, le soja génétiquement modifié contient plus d’œstrogène, a une influence sur la fertilité de la femme si elle veut tomber enceinte et diminue le taux de testostérone. Cela vous paraît naturel ?

-publicité-

Le soja irrite les intestins

Le soja peut irriter les intestins. Le soja non fermenté contient différentes substances qui sont difficiles à digérer.

  • Les lectines: sont liées à la coagulation sanguine et aux troubles intestinaux
  • Les saponines: disposent des caractéristiques antimicrobiennes qui peuvent irriter la paroi intestinale. Les saponines fonctionnent un peu comme le savon. Souffrez-vous des intestins irritables ? Mettez le soja non fermenté de côté.
  • Les oxalates: l’association américaine des diététiciens conseille de consommer au maximum 10mg d’oxalates par repas si vous souffrez des troubles du rein. Le tofu et les dérivés de soja contiennent en moyenne entre 16 et 638 oxalates par portion. Les oxalates peuvent causer des calculs rénaux.
  • Les oligosaccharides: une substance présente dans toutes les fèves. Les oligosaccharides perturbent la digestion et causent de la flatulence et des ballonnements abdominaux.

Le soja et les protéines

Le soja contient des anti-nutriments comme la phytine et les phytoestrogènes : des substances toxiques qui sont naturellement présentes dans le soja. Elles peuvent causer des troubles de digestion (voir le paragraphe ci-dessus). Les anti-nutriments empêchent certaines enzymes digestives de bien fonctionner de sorte qu’à son tour, le corps ait du mal à digérer les protéines.

Le soja a été génétiquement modifié en 70% des cas

En moyenne, 70% du soja dans le monde a été génétiquement modifié. Cela signifie que l’ADN du soja a été traité dans une telle mesure qu’elle est devenue la plante idéale pour les entreprises. Au lieu d’accorder une grande importance à la santé, on donne priorité aux bénéfices. Les plantes deviennent résistantes contre certains pesticides, sont moins vulnérables, ont une apparence plus belle et contiennent peu de substances auxquelles les gens sont allergiques ou peuvent eux-mêmes produire certaines substances.

Quant aux pesticides, le soja est le plus mauvais élève. Le soja a déjà été assujetti à énormément d’expériences. En ce moment-ci, le fournisseur Monsanto vend des graines de soja génétiquement modifiées qui ne peuvent pousser qu’une seule fois. La plante supporte également des grandes quantités de pesticides car elle est devenue tellement résistante. Il paraît que les cultivateurs de soja génétiquement modifié en Argentine utilisent deux fois plus de pesticides. Pourquoi ? D’année en année, le soja est cultivé sur la même parcelle. L’usage de glyphosate rend certaines herbes résistantes aux pesticides de sorte qu’ils doivent utiliser un ou plusieurs pesticides puissants.

Le soja nuit à l’environnement

De plus, l’industrie de soja est l’un des plus grands responsables du déboisement de la forêt amazonienne. La culture de soja se caractérise par une production à grande échelle. Surtout en Argentine et au Brésil, des pays qui vivent de l’exportation. La demande mondiale de soja ne cesse d’augmenter, ce qui incite les entreprises à s’agrandir de façon rapide et à réfléchir à court terme. Si la demande ne cesse d’augmenter à ce rythme, d’ici 2020, presque 22 millions d’hectares de l’Amérique du Sud auront disparu en raison de la culture de soja. Heureusement, on se rend de plus en plus compte des conséquences et la demande de soja durable augmente.

Quels produits à base de soja dois-je éviter?

Bon nombre de burgers végétariens sont faits à base de soja. C’est pourquoi nous vous conseillons d’être prudent car souvent il y a anguille sous roche. Non seulement les burgers végétariens, mais aussi d’autres produits contiennent du soja de façon cachée sans qu’on s’y attende: les aliments pour bébés, l’alimentation diététique, les barres énergétiques, les chips, les crackers et les galettes de riz. N’optez pas pour le lait de soja, mais optez pour le lait de riz, d’amande, de coco ou d’avoine.

Nous recommandons de limiter votre consommation de soja : ne mangez que de temps en temps du soja. Choisissez par exemple le seitan. Si vous décidez de manger du soja, il vaut mieux choisir les produits traditionnels à base de soja fermenté tels que le tamari, la sauce de soja, le miso, le natto et le tempeh. Ne mangez pas de grandes quantités de soja en une seule fois.